Réjane a 4 mois: c’est la diverchiantification

Suis-je la seule ici-bas à ne pas battre des mains, à ne pas trépigner d’impatience, à ne pas frétiller à l’idée de la diversification? Pour le premier, on croit que c’est bien, on pense qu’on va s’éclater! Pour le deuxième, on a fait des entorses en achetant quelques pots tout faits. Pour le troisième, on a perdu toutes ses illusions.

Tajine

Quand j’ai dit à Hamid à quel point ça me saoulait pour Réjane et que je commencerai le plus tard possible, il m’a regardée avec un air outré: rhoooooo…Pourquoi, c’est toi qui vas les faire les purées? Bah nan, mais moi je travaille. Oui bah la diversification ça va durer un moment hein, et moi aussi je vais finir par retravailler…un jour.

A l’heure du biberon exclusif, le monde est à vous. Avec une dosette de lait (ou encore mieux, vos seins!), pas de truc puant à moitié réchauffé à mettre dans le sac à langer. Pas de micro-ondes à trouver au milieu de nulle-part.

Diversifier, c’est acheter des légumes qu’on ne mange jamais à la maison (genre fenouil ou topinambour-panais) mais qu’on introduit quand-même pour se donner bonne conscience. Diversifier, c’est passer une après-midi entière à détailler en petits cubes des courgettes et des carottes, et se pointer ensuite à l’école avec des ongles dégueus. Diversifier, c’est passer une autre après-midi à cuire tout ce beau monde à la vapeur dans un robot dernier cri qu’on a mis quinze jours à savoir faire fonctionner correctement. Diversifier, c’est transvaser d’un bol mixeur à un pot conteneur et se taper la vaisselle à la main car tous ces magnifiques ustensiles ne passent pas au lave-vaisselle (j’ai tenté hein…ça bousille tout). Diversifier, c’est remplacer les magnums double choco-caramel du congélateur par un double brocolis-épinards. Diversifier, c’est culpabiliser dès qu’on ne donne pas un petit pot au potiron 100% maison-bio mais plutôt le Blédina du coin avec plein d’amidon de riz et seulement 10% de potiron. Diversifier, c’est coller un immonde tableau progressif sur son frigo et se rendre compte que ça fait deux semaines qu’on tourne sur le même légume.

Et tout ça pour quoi? Pour que bébé avale en grimaçant trois cuillères et te recrache le reste à la tronche.

Ouais, la diversification, c’est vraiment chiant.

2 réflexions sur “Réjane a 4 mois: c’est la diverchiantification

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s