Première fois à Disney (2)

Un arc de Rebelle (Fériel veut être une princesse combattante, nous sommes d’ailleurs ravis qu’elle se reconnaisse davantage dans Mérida que dans Blanche-Neige qui passe son temps à récurer) et une batterie de personnages de la Reine des Neiges (Jasmée est plus conventionnelle) plus tard, on a l’impression d’être passé dans un rouleau-compresseur. Rassurez-moi, ça vous a fait ça aussi? Le lendemain, je suis allée au lit à 21h30 pour la première fois depuis…très longtemps!

image

Les filles en robe de princesse-baskets Décathlon. La classe, quoi.

Mention spéciale à Peter Pan, à la parade et aux illuminations de 23 heures (je ne vous dis pas comme on a souffert pour faire tenir les filles jusque là, surtout quand Hamid a oublié notre sac à dos ultime -celui avec les clés de voiture, la carte bleue, le portable- au point de contrôle). Elles ont été globalement adorables et comblées mais en ressortent épuisées.

Sinon, au milieu de nombreuses heures d’attente, j’ai bien rigolé en observant mes congénères. J’adore observer les gens. Je peux rester une heure en les regardant passer, je ne m’ennuie pas une minute; je vous avoue aussi plus prosaïquement que mon iPhone n’avait plus de batterie.

Il y a ceux qui arrivent en courant (du parking au château d’Aurore, ça fait un sacré sprint, surtout quand il y a la poussette à trimbaler en plus). Celles qui arrivent avec des talons de 12 centimètres, un brushing impeccable et les ongles parfaitement vernis, alors que vous ne ressemblez à rien avec votre pantalon-passe-partout et vos baskets-qui-font-pas-mal-aux-pieds.
Il y a celles qui pensent qu’il est du meilleur ton de mettre une robe rouge à pois (on va à Disney ou on n’y va pas). Il y a les mecs tatoués de partout qui se retrouvent avec un sourire un peu niais dans un mini-bateau de princesse au pays des contes de fées. Ce parc est tout de même certainement le seul endroit au monde où on peut se balader avec un serre-tête oreilles-de-Mickey ridicule en affichant un air satisfait et presque fashion.

Avec ce constat aussi: on est vraiment trop sur Terre (ce qui ne m’a aucunement empêché de faire 3 gosses) et en même temps on est tous dans le même bateau.

– On t’emmène à Disney et regarde, t’es le seul à faire la gueule! Le seul!!

– Je te préviens, soit tu te calmes, soit on rentre tout de suite!! (alors que vous savez bien que c’est, au mieux, pas rentable du tout, au pire, impossible puisque votre TGV est à 23h30).

– (Variante): Je te préviens, soit tu te calmes, soit tu t’assoies sur ton cadeau de la boutique Disney!! (menace beaucoup plus réaliste, et pourtant intenable).

Et encore, je n’ai pas compris les chantages et remontrances en espagnol, chinois et anglais.

Bon, ça en vaut vraiment la peine. Les filles ont véritablement eu des étoiles plein les yeux (et moi aussi, à certains moments!). Mais bon sang qu’est-ce que ça fait mal aux pieds!! Et puis il me manquait un petit bout de cul de 7,3 kg à serrer dans mes bras…

image

Là, j’ai pas encore mal aux pieds et ça se voit.

 

 

2 réflexions sur “Première fois à Disney (2)

  1. Carole dit :

    Voilà qui répond à certaines questions que je souhaitais poser ! On n a pas encore tenté Disney malgré les relances régulières de ma grande: rebutés par l attente interminable, les heures de marche et les caprices inévitables.
    Ton témoignage me conforte donc dans mon idée d attendre encore 1 an ou 2 pour vraiment en profiter : Jasmine n a pas encore 3 ans, contrairement à vous on a une journée de route pour arriver au royaume et nos 2 princesses ne sont pas des modèles de patience en voiture (ni de bienséance en tgv, je retiens Jasmine ultra fière qui traverse en courant l allee en s ecriant « j’ai fait caca dans les toileeeettes! »…)
    Ca releve encore un peu du parcours du combattant!
    Mais c’est à noter pour plus tard!
    J espère que les retrouvailles avec Réjane ont été douces!

    J'aime

    • lafamillebblog dit :

      Je faisais justement la réflexion à Hamid que l’âge de Jasmée était l’âge minimum selon moi pour tenter Disney. A la fin, elle n’en pouvait plus et nous demandait même pour rentrer…Et puis il faut qu’ils soient assez grands pour être réceptifs aux différents univers. Pour les files, tu as les fast pass pour certains manèges (si dodo à l’hôtel), ça vaut vraiment la peine et tout le monde te regarde passer avec un air mi haineux/mi envieux. Je ne savais pas que ta 2ème s’appelait Jasmine! Décidément, que de points communs! Pas de problème pour se voir si un jour vous passez vers Paris!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s