Après-midi pluvieux et condensé de petits bonheurs

Comment transformer un après-midi pluvieux en succession de bonheurs simples…

Hier, il a beaucoup plu, et nous avons profité d’une éclaircie à l’heure du goûter pour manger quelque chose dans les ruelles presque désertes de Dieulefit.

Nous avons acheté des savons que nous avons choisis à l’odeur en les respirant, un par un, couleur par couleur, pour finalement choisir la traditionnelle lavande et l’avant-gardiste figue, dont Jasmée ne parvient pas à retenir le parfum malgré nos multiples rappels.

image

Nous avons bu un chocolat chaud dans une arrière boutique dotée d’une fontaine exauce-voeux, en feuilletant le livre d’une saga familiale autour du nougat, dans une ambiance de fauteuils râpés, de vieilles photos en noir et blanc (les vieilles photos me fascinent) et de biscuits maison, que les filles ont chapardés avant que nous puissions en goûter la moitié.

image

Nous avons visité une église réformée, et j’ai pu expliquer à Fériel, toujours attirée par les lieux de culte, les rudiments des différences entre le protestantisme et le catholicisme.

image

Nous avons découvert une statue de Jeanne d’Arc dans l’église de la place principale et j’ai pu raconter les bribes du destin hors du commun d’une femme exceptionnelle, à ma grande fille bouche bée et jamais avare de questions bouillonnantes.

Nous avons lézardé devant les agences immobilières, en nous imaginant une maison rêvée aux proportions démentielles, dans cette région de nos vacances où nous ne pourrions pas vivre, car mine de rien, notre ville, notre maison, les gens qui vivent autour de nous, nous les aimons plus que nous le pensions, et cette région parisienne que tout le monde déteste, nous y avons nos attaches.

Hier, il a plu, et j’ai passé l’un des meilleurs après-midis de mes vacances.

4 réflexions sur “Après-midi pluvieux et condensé de petits bonheurs

  1. Amandine dit :

    une très belle après midi en effet! comme quoi même quand le temps n’est pas à la fête, le journée n’est pas gâchée.
    Votre expédition dans l’église m’a fait sourire parce qu’Enna a décrétée qu’elle voulait visite l’église de la ville où on se promenait. Bon…ok. On rentre, je lui explique 2 3 trucs et je lui lit l’histoire de saint de la ville : St Georges qui aurait, en toute véracité, sauvé une ville d’un vilain dragon qui les menaçait. UN DRAGON!!! Bon, d’accord. Mais cet acte de bonté chrétienne n’était gratuit? Non non!!! Le chevalier Georges a dit : je vous sauve mais en échange vous passez tous par l’étape du baptême, sinon tant pis pour vous. On est pas loin de sainte Blandine et des lions (mais dans le sens inverse). Bref, c’est pas très catholique cette histoire ^^

    Et 2ème anecdote dans la 2nde église visitée : il y avait une maquette de bateau suspendue au plafond de l’église au centre de l’allée. Enna a décrété que comme c’était un bateau qui volait, c’était certainement celui de Peter pan et du Capitaine crochet ^^. Sans vraiment valider cette théorie, j’ai pas démenti…

    Bref, 2 visites fort instructives!

    J'aime

  2. MARINE N dit :

    Tu récit est tellement bien décris que j’ai eu l’impression de vivre le moment avec vous:)
    ah nous aussi nous avons évoqué l’histoire de Jeanne d’Arc hier car nous sommes allés visité le château de Barbe bleu…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s