Les cadeaux, objets et dessins improbables

Les cadeaux, les objets et les dessins improbables de nos enfants, on en parle? Mais si, ceux dont on pense dans son fort intérieur qu’ils sont affreux…mais jamais on ne l’avouerait, même sous la torture. Ça fait la mère insensible au génie touchant de sa marmaille. Allez, on en parle.

Un jour, ma meilleure amie m’a demandé ce que je faisais des dessins de mes enfants, avec une pointe d’anxiété dans la voix. Je lui ai répondu que je faisais un tri selon mes propres critères artistiques:
– C’est moche? Poubelle.
– C’est gribouillonné sur toute la surface? Poubelle.
– C’est la 25ème fée et la 15ème princesse en 3 jours? Poubelle.

Vous avez en quelques lignes mon absence totale de scrupules pour que ma maison ne ressemble pas à un musée de curiosités. Ajoutez-y le fait que jeter est chez moi l’équivalent d’une seconde nature, et vous obtiendrez la teneur de cet article.

Que fais-je des dessins restants alors? J’ai acheté deux cartons à dessin, un par fille. Au début, pleine d’amour fébrile pour les créations de mes rejetons, je classais les dessins par date, j’inscrivais les prénoms…à présent, quelques temps après avoir exposé les croquis aux regards familiaux à grands renforts d’exclamations enthousiastes, je soulève les réceptacles pleins à craquer et d’où la moitié des dessins à moitié chiffonnés dépasse, et je glisse l’œuvre entre les autres sans même avoir la certitude de ne pas me tromper de carton.
Il va falloir que je songe à doubler le volume des contenants.

image

Comment ça, ça fait foutoir?

Les dessins, c’est réglé. Je peux vous paraître sans cœur et insensible, mais je vous rassure: je garde comme des trésors les premiers gribouillages, bonhommes têtards, arc-en-ciels et autres œuvres  signées.

Et les créations immondes en pâte à sel, à modeler ou fimo, alors? Et bien, je ronge mon frein pendant quelques jours en voyant ces chefs-d’œuvre traîner dans ma cuisine et encombrer mon plan de travail. Puis, quelques jours plus tard, je demande à mes filles qu’en faire, et si elles me répondent « Je sais pas », je passe la seconde: je les range dans une boîte visible mais pas trop. Dernière étape, valable d’ailleurs pour toute création ne méritant pas de passer à la postérité (c’est-à-dire, tout ce qui n’est pas une empreinte de main des filles): poubelle.

image

En gris, une tasse. La crotte marron à gauche, du chocolat. Le petit truc blanc bizarre en haut: un hippocampe. Au cas où vous n’auriez pas deviné.

Il faut également qu’on parle des cadeaux de fête des mères. Certains se souviennent peut être du feeling…très incertain que j’avais avec la maîtresse de GS de Fériel. Je l’ai franchement haïe quand j’ai découvert mon cadeau de fête des mères.

image

Là, je l’ai posé sur mon manteau de cheminée, mais c’est juste pour la photo, hein. 

Il parle de lui-même. Il n’a même pas de fonction. Quand je l’ai découvert la première fois, j’ai lancé un regard à Hamid qui a failli exploser de rire, et mon coeur s’est rempli de pitié affectueuse pour ma fille qui a dû y mettre tout son coeur. Ouais, mais coeur ou pas, c’est d’une laideur indescriptible. Où caser cette horreur dans mon intérieur si harmonieux? J’ai fini par lui trouver une place ingénieuse, où la bête n’est visible que d’un angle très précis, en descendant l’escalier et en tournant la tête à 45 degrés, tout en étant dérobée aux regards de quiconque est invité à la maison.

Je ne peux clore cet article sans évoquer les « trésors » et autres objets douteux qui peuvent vous défigurer une chambre mignonnette en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.
Là encore, j’ai trouvé la solution. Achetez de jolies boîtes ou petites valisettes. Laissez votre enfant étaler ses trouvailles un peu partout pendant quelques jours. Puis balayez impitoyablement et enfermez le tout dans l’une des boîtes-sauveuse-de-déco, sous le prétexte pas si fallacieux que vous devez faire les poussières.

image

Oui. Il y a un masque fait maison. Un dessin. Des figurines. Un collier offert avec le menu enfant Tablapizza. Une bague de pacotille. Des deco&tress de Djeco. Sven qui se repose. Franchement, à quoi ça sert de travailler l’harmonie des couleurs et des motifs de la chambre?

Vous l’aurez compris, pour mener à bien cette mission « SOS ma maison m’appartient encore/ma maison n’est pas une crèche/j’ai le droit de trouver ma maison jolie », tout est question de stratégie et de doigté. Il faut calculer le moment où vous faites place nette. Les objets doivent être devenus familiers à vos enfants, à tel point qu’ils finissent par devenir transparents et être quasiment oubliés -les objets, hein, pas les enfants. Là, vous pouvez agir (et pour vous donner bonne conscience, dites-vous qu’ils n’en ont tellement rien à faire que 9 fois sur 10, ils ne se rendent compte de rien). Ne vous loupez pas. La fenêtre de tir est courte. Après, l’objet risque d’être transformé en relique sacrée à laquelle vous ne pourrez plus jamais toucher.

 

11 réflexions sur “Les cadeaux, objets et dessins improbables

  1. Amandine Duhamel dit :

    ^^ Je fais à peu près la même chose que toi.
    peut être de façon moins tranchée mais ça revient au même. Je trie leur jouet sans eux et sans scrupule parce qu’à ce jour aucun n’est venu en me disant : je sais pas où il est le jouet de chez quick. Ils n’y pensent pas et moi je n’y pense plus non plus et c’est très bien comme ça.
    Nous c’est surtout parce que bordélique comme on est on ne s’en sortirait pas. Et ça fait tellement de bien!!!!!! Mais je fais la même chose avec mes affaires. Pas juste les leurs.

    Il faut que ça ait du sens de garder. Du coup, les cadeaux de fête de mère, il me semble que je les garde. Je dis il me semble parce que je ne suis pas tout à fait sûre de savoir où ils sont tous.
    Mais une chose est sûre : quel que soit l’objet, je suis toujours très heureuse qu’ils me l’offre et de voir le mal qu’ils se donnent pour essayer de le garder secret jusqu’au bout. Et je pense que c’est ce regard là dont il vont ce souvenir et non de savoir si à 55 ans je les ai gardé comme des reliques sacrées. A ce moment là ils auront peut être eux aussi des enfants et comprendront alors notre façon de trier…ou pas! ^^

    J'aime

    • LafamilleB dit :

      Moi aussi j’adore trier et jeter, au grand désespoir d’Hamid qui trouve toujours que je dégaine la poubelle plus vite que mon ombre!
      T’as de la chance pour les cadeaux de fête des mères, ici non seulement il est moche mais Fériel n’a même pas su attendre le dimanche pour me l’offrir! En même temps la maîtresse l’avait emballé dans du papier transparent alors bonjour la surprise…je suis tout à fait d’accord avec toi, ce qui compte c’est leur sourire, le petit poème, les câlins, notre émotion…tain ça me fait un argument pour foutre l’immonde cœur à la poubelle!!

      J'aime

  2. Ariane dit :

    Alors c’est bien simple, je fais exactement TOUT comme toi et dans le même ordre ! Et plus ça passe, plus je jette ! (le récent déménagement chez mon père où j’ai retrouvé TOUTES nos oeuvres « artistiques », affaires, vêtements, cahiers etc. depuis le premier jour où nous sommes nées, ma soeur et moi, le tout dans un état déplorable car au grenier avec les araignées, m’a vaccinée !)

    J'aime

    • LafamilleB dit :

      Ma mère m’a refilé mes cahiers de CE2 ce fut une merveilleuse madeleine de Proust. Je me suis revue à cet âge, mes préoccupations, ma façon d’écrire, la maîtresse que j’avais…alors je me suis promis de le faire avec quelques cahiers des filles! Mais tu as raison, tout garder c’est pas possible et puis si c’est pour que ça pourrisse au grenier…il vaut mieux moins mais mieux!

      J'aime

  3. Picou dit :

    Ah ah ! Oui c’est clair, pas de scrupules sinon on croulerait sous les dessins et autres mochetés pleines d’amour…Alors des fois j’explique à ma fille qu’on ne peut pas tout garder mais qu’on garde la substantifique moelle, et puis sinon, je déplace petit à petit vers un endroit de moins en moins visible et après quelques semaines où je n’ai plus entendu parler dudit objet qu’on ne voit plus, le verdict est impitoyable : POUBELLE. le problème c’est que c’est un éternel recommencement!!!

    J'aime

  4. Adeline dit :

    Hier soir, alors que je ramassais quelques gribouillis sur feuille sur la table du salon, j’ai un peu bousculé mon mec en lui demandant de participer au « tri » des croûtes de nos bambinettes… parce que lui, il entasse, sous la table, et hop voilà, le tour est joué. (C’est que ça doit être super feng-shui, dans la tête du mec, tout ces bouts de papiers qui débordent, avec des morceaux coupés-collés…)
    Mais quand il jette, il est parfois extrême:
    il y a quelques temps, alors que les filles rentraient tous les après-midis avec des bouquets de fleurs des champs ( aka des pissenlits et de l’herbe) pour leur maman enceinte, nous avions pris l’habitude de jeter les végétaux dans la cheminée le soir venu. Ce jour-là, la moyenne avait décidé de disposer ses trouvailles sur le parquet, en enlevant toutes les pétales (sinon c’est pas drôle). Son papa, qui passe à ce moment par hasard, pris d’un réflexe, prend une pelle et une balayette et jette les objets du délit dans le feu… sous les yeux horrifiés de la moyenne qui hurle « MAIS C’ETAIT POUR MAMAAAAAAAN!!! » en regardant les flammes dévorer les fleurs.
    Cette nuit-là, j’ai mal dormi, (culpabilité powwwaaaa!) on est passé pour des parents monstrueux aux yeux de notre moyenne, qui nous avait fait du land-art pour nous faire plaisir…

    J'aime

    • LafamilleB dit :

      Ah mais oui, je n’ai pas parlé des critères de tri qui peuvent varier d’un individu à l’autre! Ici c’est simple mon mari me fait entièrement confiance sur le sujet!
      Quant à la fleur, ça m’a bien fait rire, ici aussi il y a eu des ratés, mauvaise fenêtre de tir, j’ai dû aller rechercher des œuvres dans la poubelle ou faire diversion 😅

      J'aime

  5. Morgane dit :

    Je fais comme toi pour les dessins, enfin… J ai fait. Maintenant c est plus un tas au fond d un placard que je suis censée trier et ranger un jour… Pour les somptueux objets chez moi c est la technique de la vitrine: on met en lumière puis peu à peu l objet recule et se fond dans l ombre… Et hop magie! N’a plus!!!
    Mais ma cheminée n a pas echappé aux multiples poteries accumulées depuis 2 ans… Je dispatche et puis comme chez toi, elles oublient! Sauf la ridicule tasse à thé dans laquelle on ne met rien et qui ne passe même pas au lave vaisselle… Celle là Jade vérifie régulièrement où elle est et m est d avis que je ne pourrai pas agir avant ses 16 ans…
    Même les dents de la petite souris je les seme, mais là c est pas fait exprès, j ai perdu les boîtes à dents dans mon bordel à moi! Comme quoi je ne jette pas assez!
    PS: j ai beaucoup rit en me figurant ta tête et celle d Hamid qui se retient aux larmes!!! Jeff a fait la même quand j ai reçu deux (ben oui avec les jumelles les horreurs vont par 2!) bracelet en carton et decopatch!!! Amies instits ne faites JAMAIS ça, ça graaaaaaaaatte!!!!

    J'aime

    • LafamilleB dit :

      Ah, même technique qu’une lectrice en dessous! Ça a l’air d’être du sérieux le truc ombre/lumière!
      Quant à L’OBJET qu’on est obligé de se farcir, je crois qu’il y en a un par famille…ici c’est la couronne des rois de Jasmée qui a fait tous les placards de la maison mais elle l’a pistée à chaque fois!
      PS: Chez toi aussi Jeff a toujours un cadeau mieux et plus utile que toi?

      J'aime

  6. MARINE N dit :

    moi je jette quasi tout et aucun scrupule…je leur ai fait à chacune une boite souvenir, on y garde des souvenirs importants à leur yeux ( livret de baptême, carte postale, invitation, premier pyjama…) et je mets en cartons quelques dessins, peintures, cahier d’école….mais je suis sur qu’un jour quand la maison sera trop petite je ferais un tri…
    Les cadeaux de fêtes des mères et fêtes des pères comment dire…ils ne vont pas avec la déco de la maison lol et j’ai beaucoup de chance les filles ne s’en souviennent jamais, en tous cas elles ne me réclament jamais leurs dessins ou cadeaux…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s