Quand discutez-vous vraiment avec votre conjoint?

Mon post Facebook sur le Mac Do a suscité quelques interrogations quant à notre fonctionnement pour les repas du soir. Explications.

Nous avons je pense un fonctionnement un peu particulier (en tout cas, il semble faire exception dans notre entourage): nous mangeons toujours sans nos enfants le soir.

Silhouette of a couple sitting and talking at cafe

Chez nous, c’est un peu la Saint-Valentin tous les soirs, le bon repas, le cadeau, les chandelles, les fleurs et la superbe tenue en moins. Ca fait beaucoup en moins, au final.

Quand les enfants sont tout petits, ça semble normal et logique de le faire, on fait manger bébé avant pendant de nombreux mois, puis, peu à peu, au fur et à mesure qu’il commence à manger la même chose que le reste de la famille, on l’intègre progressivement aux repas familiaux. C’est le cas à la maison les midis. Mais le soir, nous nous retrouvons en tête à tête et c’est véritablement un choix.

Nous n’arrivons pas à imaginer une autre organisation. Pourtant, il va bien falloir, qu’en grandissant, les filles partagent le repas du soir avec nous. Mais on n’a pas envie. Mais d’une force. C’est une telle félicité de se retrouver tous les deux, une fois les enfants couchés, dans la maison silencieuse, toujours sans télé, sans portables, sans enfants, sans cris, sans remontrances, pour s’écouter, se regarder, se sourire et se parler et dire autant de putain et de fait chier qu’on veut. Ca peut paraître égoïste, mais pour moi, ce moment participe pleinement et hautement à la bonne santé de notre couple.

Nous aimons nous retrouver au calme pour manger et surtout pour discuter de nos journées, pour débattre, échanger sur des sujets que nous ne pourrions pas aborder devant les enfants. L’actualité, le travail (pas beaucoup), les potins (beaucoup), les enfants, les projets, les soucis…La palme des discussions revenant aux jours où je vais chez la psy, et où j’accable Hamid de mes questions torturées et torturantes (c’est ironique, il aime beaucoup discuter du sens de la vie avec moi. Enfin, je crois). Je vous rassure, il y a aussi des soirs où on ne se calcule pas plus que ça, ou alors où l’on préfère se faire un bon film ou autre. Mais au moins, on a le choix.

J’aime ces moments où on prend vraiment le temps de s’écouter et d’être attentifs l’un à l’autre. Mais je sais que ces moments auront (bientôt?) une fin. J’entrevois au loin ces soirs où les filles seront assez grandes pour partager ces moments avec nous, et où nous devrons dire adieu à nos instants privilégiés. Nous avons testés quelquefois un dîner avec les filles, on n’en pouvait plus, on n’avait qu’une envie, les jeter ignominieusement au lit.

Et chez vous, comment ça marche? Mangez-vous avec vos enfants? A quel âge avez-vous commencé à le faire (pour avoir une idée approximative du répit qu’il nous reste)? Et si vous mangez avec vos enfants, quand parlez-vous politique? Sexe? Attentats? Quand crachez-vous sur l’instit de vos enfants? Je veux vraiment parler des discussions quotidiennes, du débriefing de la journée, qui permet de connaître les préoccupations, les joies et les peines de l’autre. Quand prenez-vous le temps de vous retrouver? 

31 réflexions sur “Quand discutez-vous vraiment avec votre conjoint?

  1. Amandine Duhamel dit :

    je sais depuis un moment votre fonctionnement et il m’avait inspiré pour faire la même chose un soir par semaine : le mercredi. Les enfants mangent avant et nous après…mais chez nous, ça ne marche pas. Parce que les enfants ne sont pas habitués, parce que pour faire à manger c’est casse tête (trop froid/trop cuit quand on passe à table 45 mn après les enfants). De ce fait, on a oublié de continuer ce rythme et on a repris nos mercredi en famille. Et puis les quelques mercredi passés en tête à tête, on ne parlait pas tant que ça finalement.

    Quand parle t on?? Tu veux vraiment le savoir?? Sous la douche ^^.
    On se lave le soir depuis toujours (ca me semble tellement plus logique que de se laver la matin, mais bon, chacun ses habitudes). Du coup, une fois les enfants couchés vers 20h, la table débarrassée etc…on va dans la salle de bain et on parle. D’ailleurs, je suis légèrement plus longue que Romain alors quand je le vois se diriger vers la sortie, je lui dis : « oh non!!! reste encore pour qu’on parleeeee ». ^^
    Sinon on parle aussi à table. On essaie d’apprendre aux enfants à ne pas couper la parole, on essaie que chacun puisse parler…dure et LONGUEEEEE éducation que celle ci.

    Voilà pour nous!

    J'aime

    • LafamilleB dit :

      C’est trop fort cette histoire de salle de bain! C’est bien l’endroit où je ne penserai pas avoir une discussion avec Hamid, vu que je me douche le soir et lui le matin, et que je mets 3 plombes à me préparer quand lui met 5 minutes! Mais c’est un endroit sympa, à tester! Tu vas le voir dans les autres commentaires, j’ai une organisation bien rôdée pour les repas!

      J'aime

      • Ariane dit :

        J’ai souri en lisant Amandine car ici aussi, on discute énormément dans la salle de bain et moi aussi j’y vais de mon petit « Resteeeeee qu’on parleeeeee ! » !

        J'aime

  2. Ariane dit :

    Même réponse que Céline, pas le choix ici ! Mais quel bonheur quand on est tôt le week-end et qu’à 20h, tout le monde a mangé ! Cependant, je suis d’accord avec toi sur le temps partagé entre couple qui me semble très important aussi, bref un mix des deux, c’est bien aussi. Parce que les repas à 2 en tête-à-tête mais à plus de 21h alors qu’on aimerait profiter de la soirée, ça gave à force aussi…

    J'aime

  3. Cloe dit :

    Pour moi aussi c’est un moment béni !!!! Guillaume fait parfois péter les chips et le smoothie fraise (youhou c’est la fête !). On s’affale dans le canapé et là….on décompresse vraiment. Sans ces moments, j’aurais vraiment l’impression de m’éloigner de mon mari, de ne partager rien d’autre que métro-boulot-dodo.

    J'aime

    • LafamilleB dit :

      On le voit de la même manière. Je ne me souviens plus comment faisaient papa et maman quand on était vraiment petits. Je sais qu’on mangeait en famille, c’est bizarre que je tienne tant à ces moments de couple. C’est peut-être parce que je n’ai pas la famille à côté et donc moins d’occasion de sortir pour avoir des moments à 2…

      J'aime

  4. Morgane dit :

    Nous avons fonctionné exactement de la même manière jusqu’à l an dernier, année de leur CE1… Et dieu que c était bon! Je pense même que notre couple a resisté à l ouragan qu a été l arrivée des jumelles en partie grâce à ces moments!!! (Et aussi grâce aux mamies qui nous les ont gardées très vite pour qu on dorment, qu on se retrouve, qu on voyage…)
    Depuis l an dernier, donc elles participent aux repas, c est long, c est toujours du contrôle sur les sujets abordés et les mots utilisés, mais ce sont aussi des moments d echanges qui deviennent de plus en plus chouettes!
    Et les moments à 2 sont donc de plus en plus rares, plus courts puisque c est une fois les enfants couchés et que je tombe bien vite de sommeil…

    J'aime

    • LafamilleB dit :

      Ah, voilà une dead line (plus qu’un an, aaaaaaaah)! Tu dois être l’une des rares personnes que je connaisse à avoir fonctionné comme nous aussi longtemps, du coup! C’est vrai qu’elles ont le même âge donc pas de décalage de maturité dans les conversations possibles. Le fait que vos moments à 2 se raréfient n’est pas rassurant, surtout que contrairement à toi, pas de famille à côté, et la babysitter, ça reste très occasionnel à cause du coût…

      J'aime

  5. Adeline dit :

    Chez nous, on mange tous ensemble. Ça s’est installé petit à petit et ça nous convient pas mal. On se couche tard donc on a tout le loisir de discuter une fois que les filles sont au lit. (Et comme amandine, la salle de bain est un endroit propice aux discussions!) Enfin ça, c’était avant Iris, parce qu’elle ne nous laisse pas beaucoup de temps en tête à tête le soir mais j’ai bon espoir que cela change!

    J'aime

    • LafamilleB dit :

      Nous, dans la salle de bain, quand on essaie de discuter alors que l’autre est sous la douche, ça donne : Heeeeeinnn?
      Quand tu dis « tard, c’est quelle heure? Parce que j’ai eu de passionnantes discussions sur le coucher avec des copines, et les mots « tôt » et « tard » ne recouvrent pas la même réalité pour tout le monde!
      PS: Courage pour Iris (mmmmmh ce prénom!), ici Réjane nous teste régulièrement mais elle perd à tous les coups 😉

      J'aime

  6. Marine N dit :

    Ah j’aime bien ton poste et tu me laisses rêveuse en lisant ton texte…mais chez nous, nous mangeons tous les 4. D’une part car arrivé à 19h30 j’ai hyper faim (j’ai déjà essayé de les faire manger avant mais au final je mangeais 2 fois car je suis très gourmande et en plus j’avais l’impression de perdre mon temps à les regarder manger) d’autre part car comme d’autres commentaires, plus difficile de préparer en deux fois ou de refaire chauffer, aussi nous aimons bien profiter de la soirée une fois les filles couchées pour faire autre chose que manger et enfin car c’est aussi un moment privilégié pour chacun de parler de sa journée….MAIS et je dis bien MAIS au détriment du couple car nous avons très peu la parole avec les filles ou quand nous l’avons elles en profitent pour faire des pitreries… donc arrivons donc difficilement à avoir une discussion sérieuse à ce moment là…et puis comme tu le soulignes bien souvent, nous sommes fatigués et le repas n’est malheureusement pas comme je le souhaiterais harmonieux et calme… par contre nous sommes chanceux car elles se couchent de bonne heure et nous laisse tranquille la soirée…c’est donc à ce moment là que nous échangeons sur nos journées, les potins, l’actualité…. nous aimerions également (sujet évoqué hier justement) instaurer des sorties tous les 2 en semaines (resto, théâtre../) genre le 3 ème jeudi de chaque mois. Cela semble un peu figé mais si on ne se l’impose pas on ne le fait pas et ca nous manque nos moments à deux….

    J'aime

    • LafamilleB dit :

      Tu soulèves la question de la préparation des repas qui est cruciale dans mon organisation. J’ai un repas d’avance pour les filles. Pendant qu’elles mangent dans la cuisine (en ma présence, nous avons tout le loisir de discuter, d’ailleurs Hamid n’est pas rentré à cette heure), je prépare notre repas du soir. La quantité restante le sert de repas le lendemain, et ainsi de suite…Pas de problème de plat réchauffé ou trop cuit. Moi j’aime bien parler en mangeant. Les meilleures discussions ont souvent lieu au restaurant ou lors de repas familiaux.
      On se rejoint totalement sur le fait que ce n’est pas un moment forcément agréable quand on mange tous ensemble. Fatigue, chamailleries…je préfère le faire moins souvent (midi et WE) mais que ce soit des moments de qualité.
      Quant à la babysitter, je pense que c’est une excellente idée de se fixer un jour, sinon ça finira comme chez nous: une bonne résolution qui ne se concrétise jamais!

      J'aime

      • MARINE N dit :

        alors la ton organisation des repas au juste top!!!ma cuisine est pour le moment séparée (car projet de refaire cette pièce) de la salle à manger… je ne peux donc pas comme toi préparer le repas et être à coté d’elles lorsqu’elles mangent…

        J'aime

      • LafamilleB dit :

        On a refait la cuisine il y a deux ans, elle est séparée du salon aussi et on a donc pensé les plans pour avoir une cuisine en U où l’on puisse manger, pourtant la pièce n’est pas immense mais on l’a vraiment optimisée. C’est une vraie réussite et cette cuisine est vraiment un lieu de rassemblement du coup.
        Du coup je n’ai pas de scrupules puisque je ne les laisse pas seules pendant qu’elles mangent (mais il m’arrive d’aller étendre une machine ou ranger du linge), et je n’ai pas l’impression de perdre mon temps puisque je prépare un, voire deux repas quand j’ai le courage!

        J'aime

  7. Madame Bobette dit :

    Pour l’instant Tess est petite donc on mange après elle. Pour autant, c’est pas un moment qu’on utilise pour discuter. On discute beaucoup plus quand on mange avec elle bizarrement. A terme (d’ici ces 2 ans je pense, histoire qu’elle mange vraiment seule), on mangera avec elle car pour moi, une table familiale c’est important. Chacun y raconte sa journée, on discute de tout et de rien. Et pour ce qu’on ne peut pas aborder devant elle (pour le moment j’avoue qu’on y fait pas très attention), on en discute après le coucher ou dans le lit! Enfin, on trouve toujours un moment.
    Mais je comprends ton fonctionnement même si pour moi, les repas en famille c’est important (je ne me serais jamais vu manger sans mes parents étant petite, c’était vraiment un moment d’échange en famille.).

    J'aime

    • LafamilleB dit :

      Je pense que le fait que ta fille soit seule résout spontanément beaucoup de problèmes qui nous font renoncer à manger avec nos filles le soir. Les nôtres se chamaillent beaucoup, passent plus de temps à (se) parler qu’à manger…Jasmée est une petite fille compliquée, il n’est pas rare que les repas voient ses pleurs perturber tout le monde, alors se taper ça après une journée de travail, non. Je préfère manger avec elles le WE où j’ai plus de patience, plus de temps, même si c’est moins souvent.
      Après je comprends totalement ton point de vue et même je l’admire et l’envie, mais pour l’instant, je ne m’en sens pas capable. Nos moments en famille, nous les trouvons ailleurs pour l’instant.

      Aimé par 1 personne

      • Madame Bobette dit :

        En effet, je pense que le fait que Tess soit seule impacte forcément le sujet. Je te comprends complètement. On verra quand bébé 2 il y aura si mon point de vue rejoint finalement le tien 😉

        J'aime

  8. M dit :

    Moi,je suis plutôt d’accord avec Mme BOBETTE 😉 J’aimais bien ces repas en famille. Car, lorsqu’on y pense, les repas partagés le midi, il n’y en a pas tant que ça puisque la semaine on est au boulot !

    J'aime

    • LafamilleB dit :

      Tu as tout à fait raison mais comme je le disais, je préfère la qualité à la quantité (s’agissant de notre famille hein, je suis certaine que plein de gens arrivent à allier les 2, même le soir en semaine). Je pense que les filles sont encore petites pour que ce soit systématiquement agréable.

      J'aime

  9. Coco dit :

    Chez nous c’est toujours repas en famille et ça été vite le cas (dès que les enfants ont commencé à manger du solide).
    Il est vrai que parfois, ces repas sont chaotiques (On mange à moitié debout, on se lève 10 fois par repas) mais il nous semble très important de partager les repas avec nos enfants.
    Et puis comme il faut ensuite préparer les vêtements, ranger les chambres, préparer les Tupperware, débarrasser la table ou le lave vaisselle, laver les poêles et les casseroles…., autant dire qu’on ne mangerait pas avant 21h!!!! Donc pas question.

    J'aime

    • LafamilleB dit :

      Je comprends parfaitement que tu y tiennes, et ton commentaire montre bien que ce choix dépend beaucoup de l’organisation de chacun!
      Tu sais que tu me déprimes avec ces Tupperware? J’avais oublié ce que c’était de manger toujours la même chose que veille ou le lendemain et m’y revoilà! 😝
      C’est drôle parce que tout ce que tu décris (ranger les chambres, préparer les habits…), chez nous c’est fait avant! C’est l’étape juste avant le repas et le bain, du coup on ne finit pas tard! Quant aux casseroles, ça fait bien longtemps qu’elles ne sont plus lavées à la main, quitte à jouer au Tetris lave-vaisselle tous les soirs! 😉

      J'aime

  10. Carole dit :

    Je te rejoins,Lilia, dans la tram « on mange sans eux »!! Oui, même si Lilia à 7 ans. ..
    En fait, la plupart du temps c est « je mange seule avec les 3 petits » et j adore car c est un moment d échanges, de récit de la journée (et de multiples allers retours vers le frigo pour « moi aussi un petit filou!! » , « je reveux du gruyère rapééé!! » , sans parler de la bouffe qui finit systématiquement sur mes fringues ou mes cheveux. Bref c est vivant 😂)
    Et mon.homme mange..dans son univers parallèle, quand il est là, à n importe quelle heure selon ce que lui permettront ses horaires pourris (15h-minuit, Youhou ).
    Quand il ne bosse pas, on profite de ce temps tous ensemble le midi, mais le soir c est les petits d abord (après les bains, la préparation des sacs, des fringues..) et nous ensuite une fois qu’ ils sont couchés. On a toujours fonctionné comme ça pour le soir tout simplement parce qu’ on mange tard. .c est (très souvent ) mon homme qui cuisine et il s y met tard..rarement avant 19h30/20h. Sachant que les petits sont en.pyjama vers 19h, rien n est prêt donc ils mangent autre chose ou les restes du midi ou de la veille, et sont couchés vers 20h.
    Lilia aussi. .elle partage sa chambre avec sa soeur et l une ne se couche pas sans l autre! Pour l.instant cette routine lui convient bien, elle dort toujours 10 minutes à peine après le coucher.
    Nous ça arrive fréquemment qu’ on mange à 21h!! Mais dans le caaaaaalme! Et j avoue que c est appréciable aussi.

    J'aime

    • LafamilleB dit :

      Il fait quoi ton mari?
      Les filles aussi dorment ensemble! Et je reconnais les multiples aller-retour table/frigo (ici c’est: « j’ai encore faiiiiiiim! »). C’est sympa de manger au calme à 21h, mais quand on est dans ces horaires, on a l’impression de ne pas avoir de soirée!

      J'aime

      • Carole dit :

        Moi aussi je trouve ça trop tard. Je le lui dis souvent , que s il veut cuisiner un truc long, qu’ il s y prenne plus tôt, pendant que je m occupe des bains / repas des petits plutôt que quand ils sont déjà quasi couchés ! Mais il s y fait pas, trouvé toujours mille autres trucs à faire et ça bouffe la soirée c est vrai. .une fois que tout est plié, il est au mieux 21h30 , faut encore que je passe par l étape salle de bains du soir 😉 donc je suis pas couchee. ..et le film est bien compromis. (Vive netflix!)
        Et je me couche trop tard!! (Me lève tôt pour le boulot, suis crevée, et ne commente plus ici, voilà : c est sa faute !!😂)
        Il est dans l hôtellerie, réceptionniste (dans un 5 étoiles oui Madame), et les horaires tardifs et ou décalés (voire nocturne 23h-7h..) ont complètement fou tu en l air son rythme biologique et notre organisation familiale. .

        J'aime

      • LafamilleB dit :

        Tain la question du coucher…j’ai pensé en faire un article…Ici c’est: bon. Ce soir on se couche tôt. Résultat: je suis jamais couchée avant 23h/23h30 et j’accumule du retard de sommeil.
        Je te réponds par mail pour le reste 😘

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s